Qui sommes-nous?


Les unités de soutien à la stratégie de recherche axée sur le patient font partie de l’initiative des Instituts de recherche en santé du Canada pour développer une Stratégie de recherche axée sur le patient (SRAP).

L’Unité de SOUTIEN SRAP-Québec

L’Unité SOUTIEN est organisée autour d’un groupe central de coordination (Direction générale et scientifique) basé au Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) du Centre-Est-de-l’Île-de-Montréal , sous la direction de Mme Ginette Bélec, directrice générale et de Dre Marie-Dominique Beaulieu, directrice scientifique. La DGS est constituée d’équipes régionales sous la responsabilité des quatre Réseaux Universitaires Intégrés en Santé (RUIS). Chaque RUIS assume la responsabilité d’une des quatre composantes majeures.

  • Université McGill : Le développement méthodologique (Développements méthodologiques)
  • Université Laval : La recherche sur les systèmes de santé et l’application des connaissances (Application des connaissances)
  • Université de Montréal : Les essais cliniques dans un contexte réel (Études cliniques et évaluatives en contexte réel)
  • Université de Sherbrooke : Accès aux plateformes de données et services connexes (Accès aux données)

McGill logo   ULaval  UMontrealUSherbrooke

Les composantes Perfectionnement professionnel dans le domaine des méthodes et de la recherche sur les services de santé les services sociaux et Services de consultation et de recherche sont considérées comme des composantes transversales coordonnées par le noyau central de la direction scientifique.

Configuration


 

L’Unité SOUTIEN vise deux objectifs globaux : d’abord, contribuer à répondre, par des actions concrètes, aux besoins des patients et des acteurs du réseau de la santé et des services sociaux et, ensuite, constituer une masse critique d’expertise méthodologique multidisciplinaire alignée sur ces besoins. Des objectifs particuliers sont également visés.

  1. Doter les services de santé et les services sociaux de première ligne d’un appui pour concevoir, développer, diriger et analyser les résultats de recherche
  2. Soutenir le développement des projets de recherche clinique et appliquée dans les domaines prioritaires de santé, identifiés par les décideurs en collaboration avec les différentes parties prenantes
  3. Promouvoir une application rapide des connaissances basées sur des données probantes
  4. Faciliter et augmenter la participation des chercheurs, des cliniciens, des gestionnaires ainsi que des usagers du système de santé à des études cliniques et appliquées

Les impacts anticipés sont les suivants :

  • la prise en compte des besoins de santé, de soins et de services des patients les plus vulnérables
  • la reconnaissance de l’expérience des patients en matière de soins et de services
  • la dissémination et la transformation de pratiques cliniques basées sur des données probantes et des pratiques de gestion, de même que la mise au point de nouveaux modes d’intervention pour des problématiques ou des populations qui font l’objet des priorités ministérielles
  • le recours à la recherche axée sur le patient et l’application des connaissances dans les activités quotidiennes des décideurs, des gestionnaires,  des cliniciens, des professionnels et des patients, lorsque cela s’y prête

IMG_0530