Critères et processus d’analyse des demandes de services/collaboration


Critères d’analyse des demandes

HORAIRE D’ÉTÉ DU GUICHET DE SERVICES
En raison des vacances d’été, le délai de traitement des demandes de service sera prolongé pour toute requête reçue en juillet ou en août.  Ainsi, en vertu de cet horaire estival :
– le demandeur recevra un accusé de réception à l’intérieur d’un délai de 5 jours ouvrables;
– un membre de l’équipe scientifique de l’Unité communiquera avec le demandeur à l’intérieur d’un délai de 15 jours ouvrables pour analyser ses besoins et proposer une réponse.
Aussi, toute demande qui exigerait une réponse en moins de 15 jours ouvrables sera considérée irrecevable.

La mission des unités méthodologiques de la SRAP est de soutenir la recherche axée sur les patients en offrant des conseils ou services spécifiques qui ne sont pas disponibles ailleurs ou accessibles dans l’environnement du demandeur.

L’Unité n’est pas là pour se substituer aux services de consultation des centres de recherche. L’Unité n’offre pas de service de révision de protocoles de recherche. Les demandeurs doivent avoir des besoins ou questions spécifiques en lien avec les méthodes de la recherche axées sur le patient (devis de recherche, engagement des patients, transfert des connaissances).

 Toute demande nécessitant une réponse en moins de 10 jours ouvrables est irrecevable.

Chaque composante s’engage à offrir gratuitement 5 heures de consultation. Si le service ou la collaboration demandée dépasse cette implication, la nature et la valeur de la contribution de l’Unité devront être précisées et des frais pourraient être demandés.

Le demandeur s’engage à :

  • Reconnaître la contribution de l’Unité dans toute publication ou production découlant du projet soutenu.
  • Informer l’Unité du devenir des travaux résultant du service rendu (obtention d’une subvention, etc.)
  • Compléter l’enquête de satisfaction envoyée par l’Unité

Comme l’unité doit gérer les ressources dont elle dispose, toute demande de service ou de collaboration est évaluée en fonction de quatre catégories de critères :

l’admissibilité

  • la pertinence en regard de la définition de la recherche axée sur le patient
  • la priorisation en regard des priorités des partenaires de l’Unité du Québec
  • la qualité et la faisabilité du projet

Admissibilité

Les personnes ou organisations admissibles :

  •  Les chercheurs et stagiaires post-doctoraux dans les disciplines reliées à la santé et aux services sociaux
  • Les cliniciens et professionnels du réseau de toute discipline
  • Les décideurs et les gestionnaires du réseau de la santé et des services sociaux du Québec
  • Les regroupements de patients ou représentants du public ou de communautés

Les critères suivants déterminent l’admissibilité :

  • Les demandeurs principaux doivent être basés au Québec
  • Une partie importante du projet se réalisera au Québec

 

Pertinence en regard de la définition de la recherche axée sur le patient

Les IRSC définissent la recherche axée sur les patients comme :

  • Un continuum de recherche qui engage les patients comme partenaires, cible les priorités identifiées avec les patients et améliore les résultats de santé
  • Menée par des équipes multidisciplinaires en partenariat avec les différentes parties prenantesAyant pour but d’appliquer les connaissances générées pour améliorer les systèmes de santé et les pratiques

Le projet sera considéré axé sur le patient d’autant plus qu’il :

  • Engagera les parties prenantes, incluant des patients et/ou leurs proches
  • Ciblera des priorités identifiées avec les patients ou représentants des personnes pouvant bénéficier du projet
  • Sera mené par des équipes multidisciplinaires
  • Aura le potentiel d’améliorer la santé et le bien-être des personnes
  • Aura un impact sur le système de santé et de services sociaux.

L’engagement des patients et du public, ainsi que des différentes parties prenantes, peut prendre plusieurs formes

  • Implication dans la définition des objectifs de la recherche
  • Consultation au cours du déroulement du projet
  • Intégration à l’équipe de recherche
  • Participation au recueil des données
  • Participation à un comité de suivi ou comité-conseil du projet
  • Implication à l’étape du transfert des connaissances

De plus, afin de se qualifier auprès de l’Unité SOUTIEN pour obtenir des services en matière de partenariat de recherche avec des patients, les demandes de service seront priorisées selon les critères suivants :

  • la présence d’une Stratégie de recherche en partenariat avec les patients et/ou le public qui présente le rôle envisagé des patients dans la recherche ainsi que les besoins en matière de :
    • recrutement des patients
    • formation des patients et de leurs collaborateurs
    • évaluation du partenariat de recherche
  • la pré-identification de patients partenaires pour le projet et/ou avec lesquels des collaborations sont déjà en cours ;
  • l’établissement d’un budget réaliste pour mettre en œuvre les activités de partenariat de recherche.

Priorisation en regard de la conformité avec les priorités stratégiques des partenaires provinciaux :

  • les soins et services de première ligne et leur intégration à l’ensemble des services du réseau de la santé et des services sociaux (intégration horizontale à l’intérieur de la première ligne et intégration verticale des trajectoires de soins et services entre la première ligne et les services spécialisés) incluant la santé mentale, les maladies chroniques et le vieillissement
  • L’avancée sur les défis méthodologiques en recherche axée sur les patients (jumelage et analyses de banques de données, intégration des dossiers médicaux électroniques pour accroître la capacité de recherche, études en contexte réel, applications des connaissances et soutien à la prise de décision, engagement des patients, création et adaptation des instruments de mesure. etc.).
  • L’intégration de la recherche sociale dans les domaines de la recherche en santé et dans celui de la recherche biomédicale
  • L’affiliation à un des réseaux de recherche de la SRAP des IRSC

 Qualité et la faisabilité du projet 

  • le projet s’appuie sur une revue des connaissances à jour
  • le projet propose une méthodologie crédible (l’unité n’agit pas comme comité de pairs)
  • le projet dispose de ressources suffisantes pour arriver à terme

Processus d’analyse des demandes

Toute demande jugée admissible est évaluée et priorisée en fonction de sa pertinence en regard de la recherche axée sur le patient et des priorités spécifiques des partenaires de l’unité du Québec.

Le coordonnateur du guichet d’accès envoie un accusé réception et il communique avec le demandeur, au besoin, pour clarifier la demande à l’intérieur de 2 jours ouvrables.

Un membre de l’équipe scientifique de l’Unité communique avec le demandeur à l’intérieur d’un délai de deux semaines pour analyser les besoins du demandeur et proposer une réponse.

Une entente de collaboration confirmant la contribution du demandeur et de l’Unité est signée par le demandeur et l’Unité

Un questionnaire d’évaluation de la satisfaction est envoyé à toutes les personnes qui ont fait une demande à l’Unité.