L’APPROCHE RÉALISTE EN RECHERCHE AXÉE SUR LE PATIENT

Rédigé par: admin admin le 21 / 05 / 2019

img-news

Introduction

La recherche axée sur le patient et la patiente vise à produire, à diffuser et à intégrer un ensemble de connaissances scientifiques dans les pratiques cliniques et organisationnelles du système de santé. Ce continuum de la recherche à l’action s’appuie sur la collaboration active de l’ensemble des acteurs et actrices du système, qu’il s’agisse de chercheur.e.s, de professionnel.le.s de la santé, de décideurs et de décideuses ou de patient.e.s.

 

Selon l’approche réaliste, ce sont ces acteurs qui – par leurs choix, leur raisonnement et leurs réactions – produisent les résultats attendus des innovations scientifiques introduites dans leurs milieux. Issue de la philosophie réaliste des sciences, l’approche réaliste postule en effet une causalité générative selon laquelle toute action produit des effets par l’interaction du contexte et de mécanismes. Elle repose sur plusieurs concepts clés : causalité générative, mécanismes, configuration Contexte-Mécanisme-Effet et demi-régularités. Cette approche a été popularisée par le sociologue britannique Ray Pawson, qui œuvre dans le domaine de l’évaluation d’interventions sociales et dont l’objectif consiste à changer la pratique, le comportement, la compréhension ou la perception de personnes, groupes ou organisations qui en sont les cibles.

 

L’évaluation réaliste permet de dépasser la question de l’efficacité d’une intervention, pour proposer une explication de la manière dont elle produit ses effets, en tenant compte de l’influence du contexte et des acteurs et actrices impliqué.e.s. Les concepts clés de l’approche réaliste peuvent également être appliqués à la synthèse des connaissances (synthèse ou revue réaliste), ainsi qu’à toute recherche portant sur des modes d’organisation ou de fonctionnement (recherche réaliste).

 

L’objectif de cette formation est d’initier les participant.e.s aux concepts clés de l’approche réaliste par l’entremise d’exercices de groupe. Il vise à mettre en évidence la pertinence de la recherche réaliste pour la recherche axée sur le patient et la patiente. La formation se déroule en quatre parties et s’appuie sur une pédagogie active.

 

Public cible

La formation s’adresse principalement aux étudiant.e.s.

 

Objectifs principaux

À la fin de l’atelier, les participant.e.s seront en mesure de :
• Positionner l’approche réaliste dans les courants épistémologiques ;
• Distinguer la recherche réaliste, l’évaluation réaliste et la synthèse réaliste ;
• Discerner les différents niveaux et types de théories sur lesquels se fonde l’approche réaliste ;
• Comprendre les concepts clés de l’approche réaliste (mécanismes, configuration Contexte-Mécanisme-Effet, et demi-régularités).

 

Déroulement

Atelier en présentiel (12 places disponibles) et en ligne (4 places disponibles)* en français

Le 29 mai 2019, de 13 h à 16 h (trois heures de formation)

 

*Les 4 personnes hors de la grande région de Montréal qui s’inscriront pour la formation en ligne recevront un lien Web pour leur connexion.

Département de médecine de famille, Université McGill
5858, chemin de la Côte-des-Neiges, suite 300
Montréal (Québec) H3S 1Z1

 

Prérequis

Aucun prérequis n’est nécessaire. Cependant, un intérêt pour les démarches de recherche mixte et pour la recherche interdisciplinaire est le bienvenu.

 

Frais d’inscription

La formation est gratuite.

 

Enseignantes

Émilie Robert, Ph. D.
Consultante en recherche, membre de SHERPA (Recherche. Immigration. Société)
Cofondatrice du réseau Initiative collective sur l’approche réaliste pour l’évaluation et la synthèse (ICARES)

 

Paula Bush, Ph. D.
Coordonnatrice scientifique, composante Développements méthodologiques, Unité de soutien SRAP du Québec
Associée académique, Département de médecine de famille, Université McGill

 

Lien vers l’inscription en ligne : CLIQUEZ ICI

Pour toute question, veuillez communiquer avec monsieur Serge Djossa Adoun, coordonnateur administratif pour la composante Développements méthodologiques de l’Unité de soutien SRAP du Québec : medetongnon.djossaadoun@mcgill.ca.

 

Les personnes qui souhaitent assister à cette formation en anglais, merci de manifester votre intérêt auprès de monsieur Djossa Adoun.