Dre Anaïs Lacasse crée un indice de genre grâce à TORSADE

Rédigé par: Unité de Soutien SRAP le 02 / 10 / 2020

img-news

Le 14 septembre 2020, Dre Anaïs Lacasse, professeure agrégée au département des sciences de la santé de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT) a présenté son indice de genre dans le cadre d’un webinaire organisé par le Réseau de recherche en santé des populations du Québec (RRSPQ). 

Tenir compte des variables de sexe et de genre en recherche en santé est primordial. Ces dernières permettent d’avoir une meilleure compréhension des inégalités et déterminants sociaux de la santé, de l’évolution des maladies et des effets des traitements.

L’indice de genre

Dre Lacasse a relevé un défi de taille: réaliser une analyse fondée sur le genre selon des données sans mesure du genre. Lors du webinaire, Dre Lacasse a partagé de récents travaux sur le développement et la validation d’un nouvel indice composite de genre grâce aux données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes (ESCC), plus précisément en étudiant 60 791 participants de la cohorte TORSADE.

La cohorte TORSADE

TORSADE est une initiative de l’Unité de soutien SRAP du Québec et de ses experts en accès aux données. Il s’agit d’une cohorte sur les trajectoires de soins des patientes et patients ayant des conditions propices aux soins ambulatoires. La cohorte TORSADE est composée des données des répondants aux différents cycles de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes (ESCC) ainsi que des données médico-administratives de ces derniers, sur une période de 20 ans (1996 à 2016).

En partenariat avec l’Institut de la statistique du Québec, ce projet vise à mettre à la disposition des chercheures et chercheurs associés à l’Unité de soutien SRAP du Québec, les données d’une cohorte sur les trajectoires de soins, représentative de la population du Québec. Ce projet permet d’engendrer des connaissances utiles pour les cliniciennes et cliniciens, décideuses et décideurs et organismes afin d’améliorer les trajectoires de soins pour des patientes et patients aux prises avec différents problèmes de santé et ainsi contribuer à améliorer leur qualité de vie.