ÉcoSanté – Équipe

Responsables

Maude Laberge, Ph.D.

Maude Laberge, Ph.D., est professeure adjointe au département des opérations et systèmes de décision de l’Université Laval. Elle détient un doctorat en recherche sur les services de santé de l’Université de Toronto. Sa recherche porte sur la mesure de la performance des systèmes de santé, des établissements, et des pourvoyeurs de soins, incluant les analyses de coûts, d’efficience, d’équité et de résultats de santé. Elle s’intéresse à l’évaluation des politiques de santé et des interventions en santé d’une perspective économique, en se focalisant plus particulièrement sur les soins et services de première ligne.

Thomas Poder, Ph.D.

Thomas Poder, Ph.D., chercheur à l’UETMISSS et au Centre de recherche du Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke (CRCHUS), CIUSSS de l’Estrie – CHUS. Le chercheur Thomas G. Poder est titulaire d’un doctorat en économie et est spécialisé dans les analyses coûts-bénéfices. Au Centre de recherche du CHUS, il s’intéresse aux questions d’efficacité des nouvelles technologies médicales et des nouveaux modes d’organisation des soins, ainsi qu’à l’efficience de leur utilisation. À cet égard, il s’est intéressé à l’évaluation de technologies telles que le doppler implantable ou le casque réfrigérant, ainsi qu’au développement de la pratique en interdisciplinarité. Le docteur Poder travaille également à développer la mesure de la qualité de vie des patients (QALY), à étudier les déterminants de leur état de santé et à valoriser les bénéfices des interventions médicales.

Partenaires, collaborateurs et collaboratrices

Erin Strumpf, Ph.D.

Erin Strumpf, Ph.D. est professeure agrégée au Département d’Économie et au Département d’épidémiologie, de biostatistiques et de santé au travail de l’Université McGill. Elle détient un doctorat en politiques de la santé (spécialisation en économie) de l’Université Harvard. Ses recherches en économie de la santé portent sur la mesure des répercussions des politiques conçues pour améliorer la prestation des services de santé et améliorer les résultats pour la santé. Elle utilise les devis quasi-expérimentaux pour examiner les effets en contextes réels sur les dépenses de santé, les résultats de santé, et les inégalités sociales. Elle a présenté ses travaux aux ministères provinciaux de la Santé et des Finances du Canada et aux décideurs politiques en France et aux États-Unis.

Roxane Borgès da Silva, Ph.D.

Roxane Borgès da Silva, Ph.D., professeure agrégée à la Faculté des sciences infirmières de l’Université de Montréal. Roxane Borgès Da Silva détient de l’Université d’Aix-Marseille II (France) une Maîtrise en économétrie, (spécialisation économie publique et économie de la santé, 2003) et est diplômée du Magistère Ingénieur Économiste de la même université (2004). De l’Université de Montréal, elle détient un Doctorat en santé publique (spécialisation organisation des soins de santé, 2010). Les intérêts de recherche de Roxane Borgès Da Silva portent sur l’analyse et l’évaluation de l’organisation des services de première ligne et le développement d’indicateurs de performance et de qualité. Elle s’intéresse plus particulièrement à l’évolution de l’organisation des services de première ligne et à ses effets sur l’utilisation des services de santé de la population. Elle s’intéresse également aux effets des politiques de santé liées à l’organisation des services de santé, aux pratiques professionnelles et aux collaborations.

Jason Robert Guertin, Ph.D.

Jason Robert Guertin, Ph.D., est professeur adjoint au Département de médecine sociale et préventive de l’Université Laval. Ses champs d’intérêts traitent principalement sur le rôle de l’évaluation économique lors d’évaluations des technologies de la santé et des applications et contraintes méthodologiques liés aux évaluations économiques en situation non-randomisée. Il est aussi responsable du cours d’introduction à l’évaluation économique en santé offert à l’Université Laval.

Simon Berthelot, M.D., M.Sc., CCMF(MU), FRCPC

Simon Berthelot, M.D., MSc., CCMF(MU), FRCPC est professeur adjoint sous octroi au Département de médecine familiale et de médecine d’urgence de l’Université Laval, chercheur-boursier clinicien Junior 1 du Fonds de recherche du Québec en Santé et spécialiste en médecine d’urgence au CHU de Québec-Université Laval. Ses intérêts de recherche sont principalement l’évaluation de la performance et de la valeur des soins, la mesure du coût des services de santé, le sur-diagnostic et le sur-traitement.

France Légaré, BSc. Arch, MD, MSc, PhD, CCMF, FCMF

France Légaré, BSc. Arch, MD, MSc, PhD, CCMF, FCMF, directrice de la Composante «Recherche sur les systèmes de santé et services sociaux, l’application des connaissances et mise en oeuvre». Dre Légaré est détentrice d’un baccalauréat en architecture de l’Université Laval, médecin de famille à Québec depuis 1990 avec une maîtrise en santé communautaire. Elle est professeure agrégée au département de médecine familiale de l’Université Laval. En 2005, elle obtient son doctorat en santé des populations à l’Université d’Ottawa. Elle est également titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur la décision partagée et l’application des connaissances et chercheuse à l’Axe Santé des populations et pratiques optimales en santé.

Hervé Tchala Vignon Zomahoun, Ph.D.

Hervé Tchala Vignon Zomahoun, PhD, coordonnateur scientifique de la Composante «Recherche sur les systèmes de santé et services sociaux, l’application des connaissances et mise en oeuvre», de l’Unité de soutien SRAP du Québec. Il assure la coordination des activités de Cochrane Canada – Francophone. Ses intérêts sont centrés sur les méta-analyses, les statistiques épidémiologiques, les études observationnelles et les analyses statistiques avancées.

Annie Poirier, M.Sc.

Annie Poirier, MSc, professionnelle de recherche à l’axe Santé des populations et pratiques optimales en santé et patiente-partenaire partenaire au sein de la Direction Collaboration Patient-Partenaire et de l’Unité de soutien SRAP du Québec. Mme Poirier possède deux baccalauréats en sciences biomédicales et sciences de la santé ainsi qu’une maîtrise en santé publique – évaluation. Elle s’intéresse à l’amélioration de la qualité des soins de santé et des services sociaux, à l’approche partenariat-patient et à la collaboration interprofessionnelle.

Christian Chabot

Christian Chabot, patient-partenaire au sein de l’unité de soutien SRAP du Québec. Il possède une grande expérience dans le domaine de la santé à titre de patient et de représentant de grandes organisations œuvrant en santé. Il est membre du comité aviseur du conseiller cadre à l’amélioration continue de la qualité pour les GMF-U du Québec. Il participe au Plan clinique de l’Institut Universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec en cartographiant les parcours des patients pour la chirurgie cardiaque et amener des pistes de solution afin de le rendre plus efficace et efficient. Il est co-auteur de deux projets de recherche reliés au développement des saines habitudes de vie et sur la prise de décision face aux traitements. Il est activement engagé dans de nombreuses autres initiatives tant au niveau provincial que fédéral. Ses intérêts sont également reliés à l’éducation de la population.

Pascale Laveault-Allard

Pascale Laveault-Allard, étudiante en troisième année au doctorat de médecine et étudiante au baccalauréat en économique à l’Université Laval. D’abord auxiliaire d’enseignement et de recherche en économie de la santé, elle s’intéresse à la distribution des ressources en santé, dans le but d’améliorer l’intégration et l’accessibilité des soins de santé pour tous.

Myriam Gaudreault

Myriam Gaudreault, B. Sc., M.B.A., professionnelle de recherche pour le Projet Écosanté 2 affiliée au département d’opérations et systèmes de décision de la faculté des sciences de l’administration de l’Université Laval. Elle possède un baccalauréat en psychologie et s’intéresse à l’amélioration de l’accès aux services de santé ainsi que la qualité des soins en première ligne.