Proche aidance et regret décisionnel: Dre Hélène Elidor publie une revue systématique en collaboration avec l’Unité de soutien SRAP du Québec

Rédigé par: Unité de Soutien SRAP le 05 / 11 / 2020

img-news

Dre Hélène Elidor, appuyée par nos experts en application des connaissances, a publié la revue ”Extent and Predictors of Decision Regret among Informal Caregivers Making Decisions for a Loved One: A Systematic”.

Contexte

Les personnes proches aidantes font souvent face à des décisions difficiles en matière de soins de santé pour des personnes dépendantes ou vulnérables. Les expériences qui découlent de ces processus décisionnels peuvent amener la personne proche aidante impliquée à éprouver un sentiment de remords et de détresse à l’égard des décisions qui ont été prises: le regret décisionnel. Dans cette revue systématique de la littérature, nous avons déterminé les niveaux de regret décisionnel et ses facteurs associés chez les proches aidantes et aidants qui ont pris des décisions liées à la santé d’un proche.

Résultats

Les études évaluant le regret décisionnel à l’aide de l’Échelle de Regret Décisionnel chez des personnes proches aidantes qui ont pris des décisions en matière de soins de santé au nom de leurs proches ont été incluses. Les études incluses faisaient état d’un niveau de regret globalement faible chez les personnes proches aidantes, mais élevé pour certaines décisions. Les résultats suggèrent que bien que les facteurs associés au regret décisionnel puissent émerger de différentes étapes du processus de prise de décision (avant, pendant et après), la plupart de ces facteurs associés émergent de la première étape du processus décisionnel. Nous avons identifié des facteurs associés à une augmentation du niveau de regret décisionnel chez les personnes proches aidantes, y compris l’âge plus avancé des bénéficiaires de soins, les antécédents familiaux ou médicaux, les bénéficiaires de soins adultes étant de sexe masculin, les personnes proches aidantes manifestant un désir initial d’éviter la décision, le conflit décisionnel, et les complications du traitement. Nous avons aussi identifié des facteurs associés à une diminution du niveau de regret décisionnel chez les personnes proches aidantes, y compris la perception d’une prise de décision efficace et d’un soutien efficace lors de la prise de décision.

Enjeux

Des recherches plus avancées pourraient élucider les liens entre les différentes phases de la prise de décision et la présence du regret décisionnel et aussi déterminer si le soutien à la décision peut réduire ou atténuer le regret décisionnel si elle est fournie à toutes les étapes de la prise de décision: avant, pendant et après.

Lire la revue